Comment repérer une bague de marque signée authentique ?

Bague de marque signée

Vous ne savez pas de quel type de métal votre bague est-elle composée ? L’anneau ne présente pas de poinçon de garantie et vous ne disposez plus de son certificat d’authenticité ? Pour discerner un bijou en or pur d’un bijou en platine ou d’un bijou en métal : la meilleure solution consiste à l’amener chez un bijoutier professionnel. À l’issue de l’expertise, cet expert pourra vous dire si vous disposez d’une bague en or (de 24K, 22K, 18K, 14K ou 10K) ; en platine ou en argent. En effet, à partir de 10K (10 g d’or pur dans 24 g d’alliage), une bague de marque en or est considérée comme vraie. Toutefois, voici quelques astuces qui pourront vous aider à y voir plus clair.

Vérifiez l’existence d’un poinçon !

Que ce soit un bijou en or, en platine ou en argent : un poinçon est une marque officielle appliquée sur ces bijoux précieux. Quand le poinçon est celui de l’artisan ou du fabricant, elle sert à déterminer l’origine de la bague. En lieu et place, lorsque le poinçon est celui de l’État, il assure le titre. Une bague dotée de poinçon est apparue au XIIIe siècle pour certifier les ouvrages d’orfèvrerie. Les poinçons modernes utilisés aujourd’hui ont évolué au fil des siècles. Ils sont utilisés dans les travaux de joaillerie, de bijouterie, d’orfèvrerie et d’horlogerie par tous les artisans.

Ensuite, vous aurez à choisir parmi de nombreux modèles de bijoux signés, à savoir : une bague signée Hermes jewerly, Buccellati, Van Cleef Arpels, Boucheron, Chaumet ou encore Cartier. Ces bijoux signés sont très convoités par leur rareté et leur originalité sans précédent. D’ailleurs, pour reconnaitre une bague signée, vous pouvez aussi observer quelques modèles disponibles en ligne, et en acheter si l’envie vous prend !

Une bague sans poinçon : nos explications

Il se peut qu’une bague ne porte pas de poinçon. Plusieurs faits peuvent expliquer cette absence. Pour commencer, une simple usure du bijou peut faire disparaître cette marque. C’est le cas le plus fréquent. En effet, comme l’anneau entre en contact permanent avec la sueur, la peau et l’extérieur : la partie intérieure de la bague peut s’user et provoque la disparition du poinçon. Ceci se présente surtout avec les bagues et les alliances de fiançailles que l’on porte constamment.

Une autre raison explique également l’absence de poinçon : la législation française n’oblige pas l’apposition de ce dernier pour les bijoux en or de moins de 3 grammes. Concernant les bijoux en argent, la loi impose uniquement l’apposition d’un poinçon de garantie sur des objets de plus de 30 grammes. Or, une bague dépasse rarement ce poids indiqué. Sachez d’ailleurs que les principaux poinçons pour l’or sont le trèfle, la coquille Saint-Jacques, la tête d’aigle et l’hippocampe. Pour l’argent, il y a la tête de Minerve encadrée (avec un chiffre 1 ou 2) et l’amphore. Et enfin, pour le platine : il y a la tête de chien encadrée (avec un chiffre 1, 2 ou 3) ainsi que le manchot.

D’autres éléments pour vérifier l’authenticité de votre bague

Vous pouvez faire plusieurs tests chez vous afin de vous assurer de l’originalité de votre bague de marque. Pour ce faire, vous pourrez effectuer un test magnétique avec l’aimant, avec de l’acide nitrique, d’une plaque en céramique, de l’eau de javel ou encore avec une solution nettoyante pour argent.

Toutefois, le recours aux services d’un expert est conseillé. En effet, cette option permet d’obtenir une réponse précise et immédiate concernant les composants métalliques de votre bague. Dans ce cas, vous n’aurez plus aucun doute sur l’originalité de votre bijou, celui-ci sera gratifié d’un certificat d’authenticité. Ainsi, vous pourrez savoir si votre bague signée est vraiment de marque et originale.

Le grand retour des bijoux argentés : le come-back qui s’impose !
Les bijoux ésotériques : le regain cosmique du moment !